Le pollen, élément reproducteur mâle des fleurs, est récolté par les abeilles qui le transportent sous forme de « pelotes » dont la couleur varie en fonction des fleurs butinées. Ces pelotes sont constituées de minuscules grains de pollen accrochés aux pattes arrière des ouvrières sur de petits « peignes ». Chaque pelote de pollen résultant du butinage par une abeille de centaines de fleurs est formée de plusieurs millions de grains et pèse de 15 à 25 mg! L’abeille ouvrière en rapporte deux à chaque vol. Dans chaque ruche de 15 000 à 30 000 butineuses volent ainsi chaque belle journée en effectuant chacune journellement de six à quinze vols…

LA RECOLTE

La récolte s’effectue à l’aide d’une « Trappe à pollen » dont le fonctionnement est simple. Le plus souvent elle est intégrée au plancher de la ruche (trappe de fond), mais il existe des trappes placées à l’entrée de la ruche, moins efficaces.

L’entrée de la ruche est obstruée par une grille comportant des trous de 5 mm de diamètre permettant le passage d’une seule abeille par trou à la fois. La récolte récupérée dans un tiroir peut atteindre de 2 à 5 kg de pollen  par ruche et par an pour une efficacité estimée des trappes de l’ordre de 10 % de la récolte réelle totale de la ruche. (30 à 50 Kg par an en moyenne). Le pollen devra subir un nettoyage après sa récolte pour retirer les impuretés : c’est le triage du pollen récolté, le plus souvent manuel, par l’apiculteur. Des méthodes automatiques existent dans les entreprises spécialisées.

On trouve à la vente des barquettes de pollens frais sous azote, qui devront être gardé en congélation ou au freezer.

USAGE DES POLLENS FRAIS

Une synergie d’action naturelle existe entre pollens et fruits ! Une cure de pollen frais dure 6 semaines  à réitérer 2 fois dans l’année, de préférence à l’automne et au printemps, mais on peut en consommer avec bénéfice tout au long de l’année …

Le pollen frais se mélange très facilement à de nombreux aliments. La dose minimale journalière pour un adulte, est d’une cuillerée à soupe au cours du petit déjeuner. Pour un enfant, une cuillerée à café suffit à maintenir une excellente hygiène de vie alimentaire.

La présence de pollens frais améliore les salades composées, vertes, plats cuisinés froids et diverses préparations culinaires dont les desserts glacés.

INTERÊT DES POLLENS FRAIS

Le pollen frais est un complément alimentaire naturel riche en micronutriments : acides aminés essentiels, lactoferments vitamines, oligo-éléments,  caroténoïdes et polyphénols. Il a beaucoup d’avantage sur le pollen séché de part la présence de lactoferments spécifiques présents dans le jabot de l’abeille, très bénéfiques. Cette teneur est fortement réduite, voire inexistante dans le pollen préalablement séché. ‘L’activité anti-bactérienne du pollen, est due aux bactéries lactiques présentes à l’état naturel. Le pollen frais doit être congelé et mis sous atmosphère contrôlée pour conserver ses principes actifs et propriétés nutritionnelles autrement altérés. Les pollens sont de compositions différentes selon l’origine florale et en reflètent toutes les qualités. Tous contiennent à des degrés divers :

  • des acides animés essentiels
  • de nombreuses vitamines,
  • des oligo-éléments variés,
  • des anti-oxydants naturels (caroténoïdes, polyphénols),
  • des produits réduisant l’absorption du cholestérol etc.
  • des lactoferments et divers microorganismes favorables.

Les pollens frais agissent sur le système digestif, en stimulant les fonctions gastriques. Ils réduisent fatigue, stress, problèmes circulatoires, stimulent les défenses immunitaires

A éviter bien sûr en cas d’allergie avérée aux pollens et/ou aux produits de la ruche.