C’est une substance gélatineuse, blanc jaune pâle, acide, à peine sucrée, sécrétée entre le cinquième et le quatorzième jour de leur existence par les glandes hypo pharyngiennes et mandibulaires céphaliques des jeunes abeilles nourricières. La gelée royale sert à l’alimentation de toutes les larves au premier stade de leur développement (1 au 3° j) et jusqu’au 5°j pour les larves destinées à être reine.
La gelée royale constitue le régime alimentaire exclusif des reines durant toute leur existence. La production de GR est conditionnée par la présence de pollens, sous forme de pain d’abeille.

Composition de la gelée royale fraîche

  • Odeur caractéristique rappelant un peu celle du phénol
  • pH compris entre 3,7 à 3,9 ; densité=1,1
  • 50 % à 65 % d’eau avec des grains de pollen
  • Glucides (15%) surtout fructose et du glucose, à un degré moindre maltose, saccharose, traces de tréhalose, erlose, etc.
  • Protides (13 à 17%) : Acides amines (arginine, acide aspartique, acide glutamique, cystine, glycine, histidine, isoleucine, leucine, méthionine, phénylalanine, proline, sérine, taurine, thréonine, tryptophane, valine, tyrosine), protéines
  • Des acides gras (de 3 % à 6 %) (10-2 HDA etc.)
  • Des minéraux (1,5 %) et oligo-éléments minéraux
  • De l’acétylcholine (0,5 à 1%)

Production de la gelée royale

  • Récolte annuelle possible de 300 à 800 g de GR par ruche, production française inférieure à 2 Tonnes
  • Production mondiale : Plusieurs milliers de Tonnes (Chine etc) mais attention à la fraude et à la falsification très importante de gelée royale et à sa qualité biologique.
  • Récoltée par des apiculteurs spécialisés :
  • Ruche est rendue orpheline en lui enlevant la reine
  • Ébauches de cellules royales où l’apiculteur met des larves d’ouvrières âgées de 12 à 36 heures.
  • Au 3° jour, la gelée royale est prélevée par aspiration cellule par cellule royale.
  • Dès le prélèvement selon des règles d’asepsie, la gelée royale est mise en flacons de verre hermétiquement fermés par un bouchon en plastique, entreposés au froid (entre 2°C et 5°C) à l’abri de la lumière, au sec.
  • Conservation par congélation très utilisée.
  • Présentation sous forme lyophilisée : comprimés, gélules poudre, etc.
  • Gelée royale fraîche ou congelée : pots de 10 g à 50 g

NOTA: 100mg de gelée lyophilisée correspondent à 300 mg de gelée fraîche à teneur normalisée en 10-2 HDA

Usage médical

Quelques d’études scientifiques sérieuses, valident les effets de la gelée royale sur la santé humaine.
Activités confirmées : vasodilatatrice et hypotensive; anti-cholestérolémique, anti-cancérigène, action anti-virale, anti-oestrogénique chez les femmes ménopausées.
Est utilisé par les chanteurs en association avec la propolis pour détendre les cordes vocales.
Chez le sujet sain en préventif : 2 à 3 cures annuelles de six semaines à raison de 600 mg /j.

Contre-indication de la gelée royale

Les personnes allergiques au miel, aux plantes composées, aux pollens, au venin, ou ayant de l’asthme ou des eczémas devront être prudentes et demander un avis médical. Il est déconseillé aux personnes atteintes d’un cancer hormono-dépendant ou sujet à ce type de risque.

Ne pas se laisser abuser

  • Fraudes à la qualité, à la dénomination, à l’origine.
  • Préférer des origines labellisées.(groupement des producteurs de gelée royale : GPGR )
  • La Food and Drug Administration américaine mais aussi les fraudes en France rappellent régulièrement à l’ordre les fabricants et les distributeurs de gelée royale, pour interdire les allégations non fondées, toutes les affirmations fallacieuses au sujet des « vertus » imaginaires la gelée royale : régime perte de poids, effets anti-vieillissement humains, cures d’affections rénales, rhumatologiques, etc. effet antibiotique, réduction des temps de consolidations fracturaires, etc.